illustration de l'actualité : visite médicale d'embauche et visite d'information et de prévention

La visite médicale d’embauche remplacée par la visite d’information et de prévention

La visite médicale d'embauche a disparu depuis le 1er janvier, remplacée par une « visite d'information et de prévention »,

Quand :

- Elle doit être organisée dans les 3 mois à compter de la prise effective du poste (R4624-10 CT)

- Devra être renouvelée tous les cinq ans maximums, contre deux ans jusque-là.

- Obligatoire avant la prise de poste pour les travailleurs de nuit ou les mineurs.

- Tout travailleur affecté à un poste à risque aura droit, non pas à cette visite, mais à un examen médical d'aptitude. Qui plus est, si son état de santé, son âge, ou son éventuel handicap le nécessitent, le médecin pourra toujours préconiser un suivi tous les six mois.

- À tout moment, le salarié peut demander à bénéficier d'une visite avec le médecin du travail

Attention : pour les travailleurs de nuit, les salariés déclarant être titulaires d'une pension d'invalidité et les travailleurs handicapés, le délai ne doit pas excéder 3 ans.

 

Par qui :

Médecin du travail ou collaborateur médecin, interne en médecine du travail ou infirmier (R4624-1)

Si la visite d’information et de prévention n’a pas été pratiquée par le médecin du travail, le professionnel de santé peut, orienter le travailleur vers le médecin du travail pour une seconde visite ayant pour but notamment de proposer si nécessaire des adaptations du poste

 

Les objectifs :

- Interroger le salarié sur son état de santé

- Informer le salarié des risques éventuels auxquels l’expose son poste de travail

- Sensibiliser les moyens de préventions à mettre en œuvre

- Identifier si son état de santé ou les risques auxquels il est exposé nécessitent une orientation vers le médecin du travail

- De l’informer des modalités de suivi de son état de santé par le service et sur la possibilité dont il dispose de bénéficier d’une visite à sa demande avec le médecin de santé au travail (art R4624-11 CT)

A l’issue de la visite une attestation de suivi est délivrée au travailleur et a son employeur

 

Dérogation :

La visite d’information et de prévention n’a pas à être organisée pour les travailleurs en ayant déjà bénéficié au cours des 5 dernières années si :

- Le travailleur occupe un emploi identique présentant des risques d’exposition équivalents

- Le professionnel de santé est en possession de la dernière attestation de suivi ou du dernier avis d’aptitude ;

- S’il n’y a pas eu de mesure individuelle d'aménagement, d'adaptation ou de transformation du poste de travail ou de mesure d'aménagement du temps de travail ou d’avis d’inaptitude rendu au cours des 5 dernières années.

- Publié le : 02 juin 2017 -
« Retour à la liste